CV

 Docteur en archéologie, spécialiste de la mesure du temps, membre actif de la Commission des Cadrans Solaires de la Société Astronomique de France, formé auprès d’artisans reconnus au sein même de cette commission, j’ai pu obtenir depuis 2012 de nombreux chantiers sur des bâtiments classés ou inscrits. Ces chantiers ont tous été réalisés avec un cahier des charges bien précis respecté scrupuleusement (étude préalable, étude archéologique, réalisation, dossier documentaire final). L’ensemble des informations concernant l’entreprise est présenté dans le CV suivant :

CURSUS

– 2001-2007 : Études universitaires en Histoire de l’Art et Archéologie (Master), Histoire (Licence III) et Latin (DUFL) à l’Université de Lille 3.

– 2012 : Doctorat en archéologie romaine à l’université de Lille 3, soutenue le 05 avril 2012 (Horologia Romana, recherches archéologiques sur les instruments de mesure du temps à l’époque romaine. Étude typologique, urbanistique et sociale). Mention très honorable avec félicitations du jury.

PRESTATIONS GNOMONIQUES :

– Novembre 2012, Ames (62). Étude et restauration du cadran solaire de l’église Saint-Pierre en partenariat avec la DRAC Nord-Pas-de-Calais, l’entreprise « Payeux Restauration » et sous la direction de M. Dubois, Architecte en Chef des Monuments Historiques.

– Depuis 2013 : Auto-entrepreneur, « étude et restauration du patrimoine gnomonique gravé ».

– Avril 2013, Viarmes (95). Étude et restauration du cadran solaire et de la méridienne de temps vrai de l’hôtel de Ville en partenariat avec l’entreprise « Payeux Restauration » et sous la direction de M. Lablaude, ACMH.

– Novembre 2013, Flers-Bourg (59). Étude et diagnostic archéologique du cadran solaire de l’église Saint-Pierre réalisé à la demande de la municipalité de Villeneuve d’Ascq.

– Juillet 2014, Saint-Omer (62). Étude et restauration du cadran solaire monumental de la cathédrale de Saint-Omer en partenariat avec l’entreprise « Chevalier Nord » et sous la direction de M. Merlier, ingénieur des services culturels de la DRAC Nord-Pas-de-Calais.

– Octobre 2014 : Nielles-Lès-Bléquins (62). Étude et de restauration du cadran solaire de l’église Saint-Martin en partenariat avec l’entreprise « Chevalier Nord » et sous la direction de Mme T’Kint, architecte du patrimoine.

– Juin 2015 : Montcavrel (62). Étude et restauration du cadran solaire de l’église Saint-Quentin en partenariat avec la DRAC Nord-Pas-de-Calais et sous la direction de M. Barriol, architecte du patrimoine.

– Juillet 2015 : Tourmignies (59). Étude et restauration du cadran solaire de l’église Saint-Pierre-À-Antioche réalisée à la demande de la municipalité de Tourmignies en accord avec la DRAC Nord- Pas-de-Calais.

– Octobre 2015 : Besançon (25). Étude et restauration du cadran solaire de l’ancien arsenal réalisée à la demande du Lions Club de Besançon, en accord avec la DRAC de Franche-Comté.

– Février 2016 : Saint-Omer (62). Étude et restauration du cadran solaire de l’ancien palais épiscopal à la demande du Tribunal de Grande Instance de Saint-Omer, en partenariat avec l’entreprise « Chevalier Nord » et sous la direction de Mme T’Kint, architecte du patrimoine.

– Mai 2016 : Saint-Médard, Paris 5e. Étude et restauration du cadran solaire de l’église Saint-Médard (classée MH) à la demande de la DAC de Paris, avec l’aide à la maîtrise d’ouvrage du Département des Édifices Cultuels et Historiques et sous la direction de Madame Marie-Hélène Didier.

– Février 2017 : Genech (59). Étude et restauration du cadran solaire (XVIe siècle) de l’église Notre Dame de la Visitation. Opération ciblée commandée par la municipalité de Genech.

RESPONSABILITÉS SCIENTIFIQUES

– Membre du comité d’organisation de l’exposition « Le Temps des Romains, perception, mesure et instruments » présentée au Musée d’Amiens du 26 octobre 2012 au 26 mars 2013.

– Co-organisateur d’une journée d’étude internationale à l’université de Lille 3 le 29 mars 2013 (« Horologia et Solaria, instrumentaliser le temps à l’époque romaine »).

– Auteur d’une vingtaine d’articles scientifiques et de vulgarisation dans des revues nationales et internationales. Auteur de l’ouvrage « La mesure du Temps dans l’Antiquité » paru aux éditions « Les Belles-Lettres » en mars 2015.

– Pilote du groupe « Conseils à la sauvegarde du patrimoine gnomonique » de la Commission des Cadrans Solaires (CCS) de la Société Astronomique de France (SAF) depuis 2011. Membre actif de la CCS depuis 2008.

– Admis en tant que chercheur associé au SYRTE (Système Référence Temps Espace), à l’Observatoire de Paris, en juillet 2015.

Publicités